Rue Serge Mauroit 38090 Villefontaine

Bandes annonces

Rémi sans famille Rémi sans famille

Voir la bande annonce

 

Mortal Engines Mortal Engines

Voir la bande annonce

 

Spider-Man : New Generation Spider-Man : New Generation

Voir la bande annonce

 
Plus de bandes-annonces
 

Blog du ciné

Soirée Zombies

Commentaires

Ecrire un commentaire



Votre email ne sera jamais affiché, il sert simplement de vérification :
nous vous enverrons une confirmation de votre message.

Valider
 
Publié dans Animations

Publié le 14/04/2010 à 11h26

Soirée Zombies

Soirée Zombies

VENDREDI 23 AVRIL

à 20 H - Daybreakers (interdit - 12 ans)

à 22 H - Bienvenue à Zombieland

TARIF - 8 € les 2 films - tarif habituel pour 1 seul film.

 

Daybreakers (interdit - 12 ans)

En 2019, les vampires ont pris le contrôle de notre planète. Les humains ne sont plus qu'une petite minorité, entretenue uniquement pour nourrir la population dominante. Edward Dalton est un vampire qui travaille dans la recherche. Il refuse de se nourrir de sang humain et oeuvre sans relâche à la mise au point d'un substitut qui pourrait à la fois nourrir ses semblables et sauver les derniers spécimens d'hommes. Lorsqu'il rencontre Audrey, une jeune survivante humaine, il va découvrir un secret biologique qui peut tout changer. Désormais, fort d'un savoir que vampires et humains veulent s'approprier à tout prix, Edward va se retrouver au centre d'un affrontement absolu dont l'enjeu décidera de l'avenir des deux espèces...

Bienvenue à Zombieland

Dans un monde infesté de zombies, deux hommes tentent de survivre. Columbus, le plus jeune, est terrorisé à l'idée d'être dévoré. C'est une poule mouillée, mais sa prudence pourrait bien lui sauver la vie... Tallahassee, lui, est un chasseur de zombies qui ne craint plus rien ni personne. Armé d'un fusil d'assaut, il se donne corps et âme à la seule mission qui compte pour lui : trouver les derniers exemplaires de ses biscuits préférés, des Twinkies, encore disponibles sur Terre.
 
 
 

Regarde ce que tu vois

Commentaires

Ecrire un commentaire



Votre email ne sera jamais affiché, il sert simplement de vérification :
nous vous enverrons une confirmation de votre message.

Valider
 
Publié dans Animations

Publié le 14/04/2010 à 10h42

Regarde ce que tu vois

Animation en partenariat avec les maisons de quartiers et le service culture de la Mairie de Villefontaine.

VENDREDI 29 OCTOBRE à 19H30 - FILM à 20H

Film : Ecrire pour exister Avec Hilary Swank et Patrick Dempsey (en VF) suivi d'un débat animé par M. Hernandez Xavier (UCPA) - Tarif 4,5 € (2€ en pré-achat dans les maisons de quartier).

"Regarde ce que tu vois" :

Animations créées en 2008 en partenariat avec les maisons de quartiers et le service culture de la Mairie de Villefontaine.

Ces soirées permettent aux adolescents et familles des quartiers de découvrir des films différents et de participer aux débats qui accompagnent ces films. Ces séances sont ouvertes à tous.

Prochaine animation :

 

 

Film : Ecrire pour exister Avec Hilary Swank et Patrick Dempsey (en VF) suivi d'un débat animé par M. Hernandez Xavier (UCPA) - Tarif 4,5 € sur place (2€ en pré-achat dans les maisons de quartier).

 

VENDREDI 29 OCTOBRE à 19H30 - FILM à 20H

 

 
 

ALICE EN 3D-relief

Commentaires

Ecrire un commentaire



Votre email ne sera jamais affiché, il sert simplement de vérification :
nous vous enverrons une confirmation de votre message.

Valider
 
Publié dans Animations

Publié le 24/03/2010 à 08h28

ALICE EN 3D-relief

Découvrez Alice au pays des merveilles en 3D

en Version Française et en Version Originale sous-titrée

Pré-achat des billets au moment des séances, le mercredi de 15h15 à 16h, le samedi de 15h15 à 17h à partir du 24/3

 

 

 
 

CADEAUX WINNIE L'OURSON

Commentaires

Ecrire un commentaire



Votre email ne sera jamais affiché, il sert simplement de vérification :
nous vous enverrons une confirmation de votre message.

Valider
 
Publié dans Animations

Publié le 13/04/2011 à 21h19

CADEAUX WINNIE L'OURSON

A L'OCCASION DE LA SORTIE DE WINNIE L'OURSON

DU 13 AU 26 AVRIL

UN DIPLOME SERA REMIS A TOUS LES ENFANTS POUR LEUR PREMIERE SEANCE DE CINEMA

EN PLUS VOUS POURREZ RECEVOIR UN ALBUM PANINI WINNIE L'OURSON (dans la limite des stocks disponibles)

 

 

 

 
 

"Française" en présence de la réalisatrice

Commentaires

Ecrire un commentaire



Votre email ne sera jamais affiché, il sert simplement de vérification :
nous vous enverrons une confirmation de votre message.

Valider
 
Publié dans Animations

Publié le 17/02/2010 à 10h33

"Française" en présence de la réalisatrice

Dans le cadre de la journée internationale de la femme -avec la Mairie de Villefontaine

"Française" en présence de la réalisatrice Souad El-Bouhati

SAMEDI 6 MARS à 20h30 - Film suivi d'un débat

Entrée gratuite

"Française"

Réalisé par Souad El-Bouhati
Avec Hafsia Herzi, Farida Khelfa, Maher Kamoun

Synopsis : Sofia, née en France de parents maghrébins, passe une enfance heureuse dans sa cité de province. Son père ayant le mal du pays, elle se retrouve dans une ferme au Maroc. Elle a dix ans à peine. Elle se jure de passer son bac afin de retourner en France à dix-huit ans. Mais la vie s'arrange toujours pour bouleverser nos plans...
 

Partir, revenir

Souad El-Bouhati revient sur la genèse du projet : "(...) j'ai toujours vécu en France. Mais le point de départ du scénario remonte à une expérience de mon enfance qui m'a énormément marquée. j'avais une petite copine algérienne qui, du jour au lendemain, a disparu. Aux nombreuses questions que je posais, la seule réponse qui m'était faite était : "Elle est retournée dans son pays." Pour moi, c'était l'incompréhension : elle était bonne élève, elle était née en France, elle ne m'avait jamais parlé de l'Algérie. Pour l'enfant que j'étais, c'était un paradoxe insoluble : comment peut-on avoir un pays qu'on ne connaît pas ?"

Française est le premier long métrage de Souad El-Bouhati, auteur en 1999 d'un court métrage très remarqué, Salam.

La cinéaste a un parcours peu commun, puisque, avant d'être réalisatrice, elle fut assistante sociale. "Pour mes parents, qui en France étaient ouvrier et femme au foyer, il était important que leurs enfants puissent accéder à un meilleur niveau de vie", explique-t-elle. "Alors j'ai rapidement travaillé dans le social, pour ne pas faire d'études trop coûteuses et devenir autonome financièrement. La voie naturelle était institutrice, infirmière ou éducatrice. Plus tard, j'ai quitté le social non pas pour "faire du cinéma", mais pour fuir ce travail qui devenait très inconfortable : la société s'appauvrissait et la précarité gagnait du terrain. Je me sentais dans une impasse, l'insuffisance des moyens alloués faisait du travailleur social un garant des institutions davantage qu'un individu au service des populations en difficulté. Mais ces années ont été essentielles dans mon parcours, par la richesse des expériences et des rencontres auxquelles elles m'ont confrontée."

www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=133253.html