Rue Serge Mauroit 38090 Villefontaine

Bandes annonces

Solo: A Star Wars Story Solo: A Star Wars Story

Voir la bande annonce

 

La Fête des mères La Fête des mères

Voir la bande annonce

 

Gueule d'ange Gueule d'ange

Voir la bande annonce

 
Plus de bandes-annonces
 

Blog du ciné

L'opéra fait son cinéma

Commentaires

Ecrire un commentaire



Votre email ne sera jamais affiché, il sert simplement de vérification :
nous vous enverrons une confirmation de votre message.

Valider
 
Publié dans Animations

Publié le 13/05/2010 à 19h52

L'opéra fait son cinéma

du 21 mai au 14 juin

tarif spécial 8 € pour 2 films

"L'opéra fait son cinéma"

avec l'association Huit et Demi et la Médiathèque de Villefontaine

L'opéra fait son cinéma du 21 mai au 14 juin

tarif spécial 8 € pour 2 films

 

Vendredi 21 mai et lundi 24 mai à 20 heures

 

 

 

Vendredi 28 mai et lundi 31 mai à 20 heures

La flute enchantée
Film franco-britannique de Kenneth Branagh (2006) – 2h13 -
De La Traviata, de Zeffirelli, à La Tosca, de Benoît Jacquot, les films d'opéra sont toujours des ovnis au cinéma. Cette Flute enchantée ne fait pas exception. Mais venant de Kenneth Branagh, l'homme qui a su populariser Shakespeare, on attendait plus qu'un opéra filmé, même si c'est un chef-d'œuvre de Mozart.
Les idées pour donner du réalisme ne manquent pas : transposer l'action pendant la Première Guerre mondiale, traduire le livret en anglais, ne pas engager des divas, dont le jeu se prête rarement à la caméra. Il reste des images sublimes et des numéros envoûtants.
Studio Magazine

Vendredi 4 juin et lundi 7 juin à 20 heures

Tosca
Film français de Benoit Jacquot (2000) – 2h – avec Angela Georghiu. Ruggero Raimondi. Roberto Alagna
Loin de la carte postale réaliste (Don Giovanni, de Losey ), du pur théâtre filmé (La Flûte enchantée, de Bergman ) ou du é constructivisme iconoclaste (Parsifal, de Syberberg ), Benoît lacquot a célébré les noces entre opéra et cinéma. Sa caméra effectue un constant va-et-vient entre le plateau d'enregistrement (orchestre et chef en bras de chemise, chanteurs solistes face à leur pupitre et la scène proprement dite, dans des décors où le jeu des lumières et de l’obscurité rend encore plus angoissant le drame écrit par Victorien Sardou et mis en musique par Puccini. Cette volonté a le mérite de focaliser toute l'attention sur ce trio infernal qui s'entredéchire, d autant que les acteurs chanteurs sont pour une fois crédibles, scéniquement et vocalement. Angela Georghiu Tosca fragile et enflammée, semble avoir retenu la leçon de Mana Callas. Et Ruggero Raimondi campe un Scarpia draculesque à souhait.
Télérama

Vendredi 11 juin et lundi 14 juin à 20 heures 

Don Giovanni, naissance d'un opéra
Film italien de Carlos Saura (2009) -  2h07 - avec Lorenzo Balducci, Lino Guanciale, Emilia Verginelli, Tobias Moretti... et tutti quanti !
Scénario de Carlos Saura, Raffaelo Uboldi et Alessandro Vallini
Film italien de l'espagnol Carlos Saura, lo Don Giovanni raconte l'histoire de Lorenzo da Ponte, avec qui Mozart concoctera ses trois plus grands opéras, et nous plonge dans les coulisses de la naissance du sublimissime Don Giovanni. Ce n'est pas un film d'opéra mais on s'y régale largement de musique (Vivaldi, Les Noces de Figaro, Don Giovanni bien entendu...) et les interprètes sont comédiens et chanteurs à la fois. Si l'histoire est fondée sur des faits tout ce qu'il y a de réels, Saura tricote sa propre interprétation et joue habilement d'un décor factice composé d'immenses photos, de trompe-l’œil mêlés de tentures et décors naturels ; et les costumes sont d'autant plus séduisants qu'ils ont parfois un côté « chiffonné », voire un léger débraillé qui évite le côté guindé des films en costumes.
La Gazette d’Utopia

 

Madame Butterfly 

Film franco-tunisien de Frédéric Mitterrand (1995) – 2h15 - avec Ying Huang, Richard Troxell, Ning Liang

Quand le conteur cathodique Frédéric Mitterrand s'attaque à Puccini, on peut craindre le pire - une historiette à larmichettes ou un mélo mielleux. D'un côté, on a raison : son Japon, reconstitué en Tunisie, sent vraiment la pacotille : le blanc pour le mariage - qui est couleur de la mort ! Ou le maquereau Goro arborant sur son vêtement le mon (« blason ») d'une grande famille. Un portique délimitant un espace sacré, posé là au petit bonheur. Le bric-à-brac dans la maison, injure à la sobriété japonaise. En revanche, la direction d'acteurs est exemplaire. Et les images d'archives enracinent encore plus fortement le drame dans ce Japon fascinant qui venait juste de sortir de la féodalité et de s'ouvrir au monde. Musicalement, cette Madame Butterfly est émouvante et repose sur les jolies épaules de la cantatrice chinoise Ying Huan, aussi agréable à entendre qu'à regarder. Elle est plus que crédible dans le rôle de la frêle madame Papillon, la petite geisha au grand cœur...                                                          

Télérama
 
 

soirée rencontre avec un réalisateur

Commentaires

Ecrire un commentaire



Votre email ne sera jamais affiché, il sert simplement de vérification :
nous vous enverrons une confirmation de votre message.

Valider
 
Publié dans Animations

Publié le 21/04/2010 à 15h20

soirée rencontre avec un réalisateur

MARDI 11 MAI à 20h

Soirée spéciale en présence du réalisateur

MALEK BENSMAIL

pour le film "la chine est encore loin"

 
 

Séances assurées comme prévu

Publié dans News

Publié le 19/04/2010 à 18h17

 Le projecteur numérique étant réparé, toutes les séances d'Alice et Dragons en 3D sont assurées comme prévu.

L'équipe du cinéma Fellini.

 
 

SEMAINE EXCEPTIONNELLE

Commentaires

Ecrire un commentaire



Votre email ne sera jamais affiché, il sert simplement de vérification :
nous vous enverrons une confirmation de votre message.

Valider
 
Publié dans Animations

Publié le 13/04/2011 à 21h44

DU 11 AU 17 MAI

TARIF - 4 € *

(*sauf 3D supplément de 2€)

CINEMA RENOVE - 2 SALLES EQUIPEES NUMERIQUE 3D - 4 SALLES CLIMATISEES - GRAND ECRAN

SON NUMERIQUE - COMPTOIR CONFISERIE

 

Nous prenons :

           

Les cartes MRA doivent être utilisées avant le 31 mai de chaque année. Toutes les places non utilisées à cette date sont perdues.

 

DU 11 AU 17 MAI

TARIF - 4 € *

(*sauf 3D supplément de 2€)

 
 

Soirée Zombies

Commentaires

Ecrire un commentaire



Votre email ne sera jamais affiché, il sert simplement de vérification :
nous vous enverrons une confirmation de votre message.

Valider
 
Publié dans Animations

Publié le 14/04/2010 à 11h26

Soirée Zombies

Soirée Zombies

VENDREDI 23 AVRIL

à 20 H - Daybreakers (interdit - 12 ans)

à 22 H - Bienvenue à Zombieland

TARIF - 8 € les 2 films - tarif habituel pour 1 seul film.

 

Daybreakers (interdit - 12 ans)

En 2019, les vampires ont pris le contrôle de notre planète. Les humains ne sont plus qu'une petite minorité, entretenue uniquement pour nourrir la population dominante. Edward Dalton est un vampire qui travaille dans la recherche. Il refuse de se nourrir de sang humain et oeuvre sans relâche à la mise au point d'un substitut qui pourrait à la fois nourrir ses semblables et sauver les derniers spécimens d'hommes. Lorsqu'il rencontre Audrey, une jeune survivante humaine, il va découvrir un secret biologique qui peut tout changer. Désormais, fort d'un savoir que vampires et humains veulent s'approprier à tout prix, Edward va se retrouver au centre d'un affrontement absolu dont l'enjeu décidera de l'avenir des deux espèces...

Bienvenue à Zombieland

Dans un monde infesté de zombies, deux hommes tentent de survivre. Columbus, le plus jeune, est terrorisé à l'idée d'être dévoré. C'est une poule mouillée, mais sa prudence pourrait bien lui sauver la vie... Tallahassee, lui, est un chasseur de zombies qui ne craint plus rien ni personne. Armé d'un fusil d'assaut, il se donne corps et âme à la seule mission qui compte pour lui : trouver les derniers exemplaires de ses biscuits préférés, des Twinkies, encore disponibles sur Terre.